Revues de presse

12 mai 2020

Jacques Fellay, professeur d'épidémiologie à l'EPFL, s'exprime sur les recherches faites autour des stratégies mises en place dans différents pays. Le confinement de précision deviendra peut-être la norme afin d'éviter à l'avenir de nouvelles flambées: tout est question de chiffres et d'interprétation.

Éviter les contacts et tenir les distances, voilà qui est mission quasi impossible dans les transports en commun. Vincent Kaufmann, du Laboratoire de sociologie urbaine, n'aurait jamais imaginé qu'un jour on puisse demander d'éviter de prendre les transports publics. Chargé de cours dans le même laboratoire, Marc-Antoine Messer, interviewé dans Forum, nous parle de l'urbanisme tactique.

Une vingtaine d'économistes de l'EPFL déplorent le sous-financement de la recherche d'un vaccin. Une aide étatique serait une bonne chose.

Le Financial Times met le doigt sur un problème épineux. Comment suivre la piste des personnes infectées si elles traversent les frontières? Marcel Salathé s'en inquiète. L'épidémiologiste est également interviewé dans 10vor10 à propos du déconfinement.

L’autre chiffre exponentiel de l’épidémie c'est la croissance rapide du nombre de publications. Heidi.news se penche sur la question et Denis Duboule, professeur en génomique à l’Université de Genève et à l’EPFL, analyse le phénomène.

Rovéo UVC est un robot autonome, articulé, monté sur quatre roues, équipé d'un système laser qui lui permet de cartographier son environnement en 3D. Il a été développé à l'EPFL par la start-up fribourgeoise Rovenso. Ce robot surveille des sites industriels ou des ateliers. Aujourd’hui, il décontamine les espaces de travail.

11 mai 2020

Martin Vetterli, Président de l'EPFL, accorde une interview au quotidien Blick. Il revient sur la pandémie de Covid-19, le rôle et l'influence des scientifiques sur les décisions politiques et les différents travaux de recherche menés à l'EPFL pour lutter contre le coronavirus.

Le lancement de l'application de traçage de proximité DP3T, développée par des chercheurs de l'EPFL et de l'ETHZ, est repoussé, faute de base légale. Le Conseil fédéral en soumettra une au Parlement d'ici au 20 mai, alors que la phase de tests commencera le 13 mai et durera jusqu’à la fin du mois.

Michael Hengartner, Président du Conseil des EPF, explique l'importance de l'application de traçage DP3T dans la lutte contre le Covid-19.

Passer par la récolte de données personnelles lorsque les clients viennent au restaurant: oui, mais sur une base volontaire, exige Adrian Lobsiger, préposé fédéral à la protection des données et à la transparence. Celui-ci, favorable au développement de l'application DP3T, suit le projet de très près.

La Confédération ne sous-estime pas le risque d'une deuxième vague du Covid-19 et tente de se coordonner pour pouvoir éventuellement faire face. L'application DP3T, bientôt en phase de test, sera une arme majeure contre la pandémie.

Le conseiller national Jörg Mäder est favorable au développement et à l'utilisation de l'application de traçage de proximité DP3T.

Dans une interview accordée à heidi.news, Pascal Strupler, Directeur de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), évoque la crise sanitaire actuelle, les décisions prises et les mesures à venir. Il parle notamment de l'application DP3T.

La start-up Taurus, dont l'un des cofondateurs est diplômé de l'EPFL, vient de lever *entre 10 et 20 millions". La jeune pousse est spécialisée dans la digitalisation de la finance.

Selon une étude du Reuters Institute for the Study of Journalism de l'Université d'Oxford, la crise du Covid-19 montre que les médias ne sont pas la seule source d'information sur laquelle les gens comptent. Les personnes interrogées accordent la plus grande confiance aux scientifiques, aux médecins ou aux experts de la santé. En Suisse, il s'agit de Marcel Salaté, directeur du Laboratoire d’épidémiologie digitale de l'EPFL.

De nouvelles études montrent que les statistiques actuelles ne prendraient pas en compte toutes les victimes de la pandémie: on parle de phénomène de "lockdown fatigue". Alors que les pays sortent petit à petit du confinement, des chercheurs de l'EPFL et de la John Hopkins University de Baltimore aux États-Unis, projettent qu'un nouveau pic est à redouter dès cet été.

Le Nouvelliste raconte le confinement sous un nouvel angle, notamment à travers les "voyages" de Marc-André Berclaz, Directeur opérationnel de l'antenne EPFL Valais Wallis. Celui-ci a choisi de raconter ses balades dans son appartement sur Facebook avec humour.

Avec le confinement, on enregistre une progression des ventes de consoles et jeux vidéos en Europe. La RTS donne la parole à Yannick Rochat, collaborateur scientifique au Collège des Humanités de l’EPFL et cofondateur de l’UNIL Gamelab, un groupe d’étude sur les jeux vidéos.

Le choix britannique de faire appel à l’entreprise d’ingénierie helvétique Zuhlke pour développer une deuxième application de suivi des contacts potentiellement à risque d’infection Covid-19 souligne que l’approche décentralisée DP3T est plus réaliste en matière de protection des données.

La pandémie bouscule les agendas des examens. A l'EPFL, ils auront lieu en août en présentiel.

Pour éviter les voyages en transport en commun, une des solutions reste le vélo. Déborah Heintze, cofondatrice de la start-up Lunaphore, basée à l'EPFL, déclare avoir acheté quatre e-bikes pour les personnes devant venir aux locaux.

Cesla Amarelle, cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture, revient sur les enjeux de la rentrée de ces 92'000 élèves vaudois qui retournent partiellement à l'école dès aujourd'hui. Elle évoque notamment une collaboration avec l'EPFL pour dresser le bilan de l'enseignement à distance de ces dernières semaines.

Selon Nicolas Bideau, directeur de Présence Suisse, la "marque suisse" sortira renforcée de la crise du coronavirus. Le développement de l'application DP3T contribue à ce bilan positif.

08 mai 2020

La RTS a proposé une émission sur le déconfinement. Jacques Fellay, professeur à l'EPFL, était parmi les invités.

Une équipe de l'EPFL, en collaboration avec l'Eawag, a mis au point une méthode pour détecter la présence du coronavirus dans les eaux usées à travers des échantillons prélevés pendant la première phase de la pandémie. La RSI s'en est fait l'écho.

La start-up IcosaMed développe avec des étudiants de l'EPFL un soutien-gorge qui intègre un diffuseur d'ultrasons afin de détecter les tumeurs naissantes. La RTS en a parlé.

Un collectif de chercheurs, dont fait partie le géographe Jacques Lévy, professeur à l'EPFL, estime que la crise due au coronavirus pourrait permettre d'imaginer de nouveaux dispositifs de science citoyenne et de démocratie interactive où chercheurs, élus et citoyens auraient leur rôle à jouer.

Des étudiants de l'EPFL et de l'UNIL ont développé une application pour permettre à chacun de vendre ses plats facilement et sans contact, afin d'aider les traiteurs et les restaurateurs, ainsi que les cuisiniers amateurs, à vendre leurs plats.

07 mai 2020

Un laboratoire de l'EPFL a développé une sorte d'éponge qui peut filtrer le chrome toxique de l'eau pour en garantir la qualité, rapporte le site "Arcinfo".

Les labos de l'EFPL reprennent leur activité. Un tiers des chercheurs s'y rendent chaque jour avec masque et respect des distances sociales. A regarder sur "La Télé".

Comment la crise sanitaire va-t-elle influencer notre mobilité? Vincent Kaufmann, directeur du Laboratoire de sociologie urbaine de l'EPFL, est interviewé à ce sujet dans le journal de 12h30, sur "RTS La 1ère" et dans "20 Minutes"

La crise du Covid-19 a créé de nouveaux besoins de liquidité pour les entreprises. Deux professeurs de l'EPFL, Jean-Pierre Danthine, ancien vice-président de la BNS, et Erwan Morellec, du Swiss Finance Institute, proposent, dans l'Agefi, des solutions pour leur venir en aide.

Plusieurs professeurs et chercheurs du Collège du management de la technologie de l'EPFL ont contribué à la rédaction d'articles parus sur les sites de "VOX" et de "Okonomenstimme". Ils y examinent les causes des manques en matière de recherche sur les vaccins et analysent comment y remédier.

06 mai 2020

Le magazine "Illustré" a rencontré Carmela Troncoso, professeure à l’EPFL. Chargée du volet informatique de l’application de traçage DP-3T, la chercheuse veille à ce que l’application soit la plus sécurisée et la moins intrusive possible. «Il y a des gens qui n’ont pas de smartphone, qui seront dépassés par la technologie ou qui ne voudront pas l’utiliser. Nous comptons sur ceux qui le veulent et le peuvent. Il ne s’agit pas de vous en tant qu’individu, mais de protéger l’ensemble de la société. Si nous sommes une majorité à l’utiliser, alors ce sera un outil très utile.»

Valentin Bourdon, architecte et chercheur au Laboratoire de conservation et construction de l'EPFL a réalisé une thèse de doctorat sur la portée collective du logement. Pendant cette pandémie, «toutes les carences des habitations ont été mises au grand jour. On se rend compte que la qualité de l'isolation acoustique, la vue ou un accès extérieur type balcon sont les critères les plus essentiels dans l'expérience actuelle. Les acteurs de l'immobilier devront redéfinir les priorités, en se basant sur les expériences architecturales et urbaines les mieux vécues pendant la crise», indique-t-il au "Temps".

Après presque quatre mois d'obscurité et de froid au Pôle Nord, Ivo Beck, climatologue à l'EPFL est rentré chez lui. Les données récoltées pendant cette expédition baptisée Mosaic serviront de base à sa thèse de doctorat. A lire dans "Thurgauer Zeitung".

Une technologie constituée de nanoparticules qui peuvent être injectées sous la peau et peuvent faire office de carnet de vaccination a été développée au MIT. Le professeur Francesco Stellacci, responsable du Laboratoire des nanomatériaux et interfaces supramoléculaires de l'EPFL était au micro de "CQFD" pour en parler.

Fondée en 2016 à l’EPFL, la start-up Rovenso développe des robots de surveillance capables de détecter des anomalies nocturnes dans les usines ou les bureaux, telles qu’infractions, vols, départs d’incendies. Les ingénieurs ont adapté leur robot afin de lui donner une mission supplémentaire: la désinfection ciblée. Le but est de diminuer avec des rayon UV, l’éventuelle charge de coronavirus demeurée sur les objets et qui pourrait infecter des personnes. A lire dans "Heidi.News".

Dans le passé, les différences étaient claires: l'université était fondée sur la théorie et les universités de sciences appliquées étaient axées sur la pratique et adaptées à l'applicabilité professionnelle. Aujourd'hui, les frontières sont de plus en plus floues. A lire dans le "Tages-Anzeiger".

"Le Temps" publie un texte d'opinion signé par 120 scientifiques, dont des professeurs de l'EPFL. Les signataires demandent notamment "aux responsables politiques d'agir et sans tarder sur les facteurs à l'origine de cette pandémie dramatique pour tenter d'éviter que cette pandémie ou une semblable ne se reproduise."

05 mai 2020

Dans cette première phase de relance amorcée ce lundi, seuls les groupes de recherche qui ont besoin des infrastructures expérimentales peuvent revenir.

L'EPFL, en collaboration avec l'Eawag, a réussi a quantifier le coronavirus dans les eaux usées. Les échantillons prélevés tout au long de la pandémie permettent de voir son évolution jusqu'à aujourd'hui et de suivre la contamination lors des prochains mois de déconfinement.

La recherche des contacts devrait désormais avoir lieu plus rapidement que lorsque l'épidémie a éclaté. Marcel Salathé, chef du groupe d'experts "Epidémiologie numérique" de l'EPFL, s'exprime sur ce sujet.

Jean-Pierre Danthine, ancien vice-président de la Banque nationale suisse, et Erwan Morellec, professeur de finance à l'EPFL, lancent l'idée de créer des «actions privilégiées non convertibles ». Il s'agit d'une nouvelle forme de titres financiers qui permettent aussi un apport de liquidités mais, à la différence du crédit-relais, n'entraînent pas d'augmentation du risque de faillite.

Rovenso, start-up de l'EPFL, travaille au développement d'un robot capable d'assurer la surveillance de sites industriels. Elle a adapté son engin pour désinfecter des locaux d'entreprises. En une nuit, le robot devrait pouvoir traiter 300 à 400 m2 de surfaces ciblées et éliminer le virus à 99%.

04 mai 2020

Des chercheurs du Laboratoire de Chimie environnementale de l'EPFL ont collaboré avec des chercheurs de l'EAWAG pour analyser les eaux usées récoltées dans les stations d’épuration. L'objectif est de détecter le virus avant qu’il n’y ait de diagnostiques cliniques et de mettre sur pied, à terme, un système d’alerte précoce.

La Commission des institutions politiques du Conseil des États a adopté une motion sur l’application de traçage du coronavirus de même teneur que celle adoptée le 22 avril 2020 par son homologue du Conseil national. Elle juge qu'un tel outil ne doit pas être introduit sans base légale solide.

Jacques Fellay, du Laboratoire de l'EPFL Human Genomics of Infection and Immunity, accorde une interview au Nouvelliste. Le professeur fait partie de la task force scientifique consultée par le Conseil fédéral et livre son analyse sur le Covid-19.

Le Matin Dimanche et la Sonntags Zeitung passent en revue l'année 2020 sous l'angle coronavirus en Suisse. En s'appuyant sur les témoignages de nombreux experts tels que Didier Trono ou encore Marcel Salathé, le journal tente de retracer les événements jusqu'à la situation actuelle.

Le maintien des examens, en tenant compte de la situation de chaque étudiant face à la pandémie de coronavirus, fait débat. Initialement, l'EPFL avait prévu de comptabiliser les échecs comme indiqué dans cet article mais après analyse de toutes les propositions reçues, il a été décidé qu’un échec à une épreuve présentée ne sera pas comptabilisé.

La rapidité avec laquelle un pays réagit au Covid-19 joue un rôle essentiel pour l'ampleur de la propagation du virus. L'application de traçage de proximité DP3T, développée par l'EPFL et l'ETHZ, pourrait être un instrument déterminant pour faire face à une éventuelle deuxième vague de la pandémie.

Les banques semblent plutôt bien s'en sortir face à la crise du Covid-19, mais est-ce que cela va durer? La Liberté se penche sur la question et donne la parole à Erwan Morellec, professeur de finance au Swiss Finance Institute de l'EPFL.

Marcel Salathé accorde une interview à la Sonntags Zeitung. Il s'exprime à propos des mesures de déconfinement et de la reprise de l'activité en Suisse.

Eliane Brechbühl, étudiante à l'EPFL, est arrivée à New York début février pour des recherches pour sa thèse de master en imagerie biomédicale. Elle raconte le confinement à la New Yorkaise et comment ses travaux de recherche ont été réorientés pour se concentrer sur les effets du Covid-19.

La pandémie de coronavirus a fait entrer les scientifiques dans la sphère politique. Le Sonntags Blick analyse cette situation, en prenant notamment le cas de Marcel Salathé, professeur d'épidémiologie digitale à l'EPFL.

Des chercheurs de l'EPFL et de la Johns Hopkins University de Baltimore aux États-Unis, travaillent sur des scénarios susceptibles de se produire en Suisse. Ces projections indiquent qu'un nouveau pic est à redouter dès le mois de juillet ou d'août.

Dans quelques semaines, Manon Schick, directrice suisse d'Amnesty International cèdera sa place. Dans son interview accordée au Temps, elle parle de l'intérêt porté au projet DP3T de l'EPFL et de l'ETHZ.

Dans cet épisode du podcast A Vous Demain, Bertrand Piccard revient sur l'aventure Solar Impulse. Il mentionne le soutien de l'EPFL: plusieurs laboratoires de l’Ecole ont participé au développement des technologies qui ont permis à l’avion solaire de décoller le 9 mars 2015.

La recherche interdisciplinaire «Swiss Corona Citizen Science», menée par l'UNIL, l'EPFL et l'Institut de recherche de l'Idiap, a pour but de mesurer les différentes expériences de confinement vécues par la population. Marie Santiago Delefosse, psychologue de la santé et doyennede la Faculté des sciences sociales et politiques de l'UNIL, dévoile les premières tendances de l'étude.

La start-up vaudoise Helvitek Labs, basée à l'EPFL Innovation Park a développé et produit un film de protection visant à prévenir les blessures engendrées par les masques respiratoires.

Sarah Kenderdine, du Laboratoire de muséologie expérimentale et Frédéric Kaplan, du Laboratoire d'humanités digitales, ont participé à une discussion en direct sur YouTube sur les innovations numériques et la préservation du patrimoine culturel organisée par The Art Newspaper.

Les chercheurs de la mission Mosaic - dont Julia Schmale du Laboratoire de recherches en environnements extrêmes à l'EPFL - n’ont pas pu quitter le navire de recherche Polarstern en raison des restrictions internationales imposées sur les voyages.

01 mai 2020

Une équipe de chercheurs de l’EPFL, en collaboration avec l'Eawag, a mis au point une technique pour détecter le Coronavirus dans les eaux usées afin de mettre au point un système d’alerte précoce.

Les aînés peuvent-ils embrasser leurs petits-enfants? L'Office fédéral de la santé publique dit oui, mais la question divise. La RTS interviewe Didier Trono, professeur de virologie à l'EPFL.

Une deuxième vague de contamination au Covid-19 pourrait avoir lieu cet été, d'après des chercheurs de l'EPFL et de l'Université John Hopkins à Baltimore aux États-Unis.

Les petits jobs se font rares avec la crise sanitaire liée au coronavirus. "24 Heures" fait un point sur la situation, et mentionne les aides que l'EPFL propose à ses étudiants.

Les histoires de Oscar et Zoé, imaginées par le centre LEARN de l'EPFL avec l'équipe d'Edit Change Management et le psychiatre Serge Tisseron pour expliquer le confinement aux enfants, ont encore fait parler d'elles.

La "Walliser Bote" retrace l'histoire d'un pont valaisan. Un professeur de l'EPFL a participé à sa rénovation dans les années 90.

30 avril 2020

Plusieurs pays envisagent la mise en place du passeport immunitaire, qui attesterait qu'une personne est guérie du coronavirus et en a acquis les anticorps. Le Journal de 12h, sur "RTS La 1ère", a interviewé à ce sujet Didier Trono, professeur au Laboratoire de virologie et génétique de l'EPFL.

Des centaines de chercheurs bloqués dans leurs travaux regagnent petit à petit leurs labos de l'UNIL et de l'EPFL. A lire dans "24 Heures".

Selon les estimations de chercheurs de l'EPFL, quelque 200'000 hospitalisations auraient été évitées en Italie grâce au confinement. L'émission CQFD, sur "RTS La 1ère", en a présenté les détails.

L'émission Forum, sur "RTS La 1ère", discute d'une étude menée par des équipes de chercheurs de l'EPFL de l'UNIL et de l'IDHEAP visant à comprendre notre manière de vivre le confinement.

L'air intérieur de nos appartements ou maisons «peut être parfois cinq à dix fois plus pollué que l'air extérieur», rappelle une équipe de chercheurs, dont certains de l'EPFL. "La Liberté" aborde ce sujet.

La start-up de l’EPFL Classeek a eu une idée originale. Elle organise un récital virtuel du violoncelliste Gautier Capuçon et propose au spectateur qui fera la meilleure offre d'en bénéficier en exclusivité, rapporte le site "Heidi.news".

29 avril 2020

Les mesures drastiques prises par le gouvernement italien ont eu un effet décisif et ont permis d’éviter l'effondrement de l'infrastructure médicale du pays en protégeant quelque 200'000 mille personnes. C'est ce que révèle une étude de l'EPFL. L'émission "CQFD" de "RTS La 1ère" interroge son auteur principal, le professeur Andrea Rinaldo, ainsi que Joseph Lemaître, doctorant à l'EPFL sur la situation en Suisse.

La chaîne de télévision américaine "CNBC" retrace l'histoire du développement de l'application de traçage développée par Apple et Google. Elle raconte notamment comment Edouard Bugnion, professeur EPFL, a contacté Apple et déclenché la prise de conscience du géant américain sur son rôle.

Selon le journal "Heidi News", la Commission des institutions politiques du Conseil national a demandé en fin de semaine que l’application de contact tracing destinée à identifier les personnes à risque de contagion au Covid-19 obtienne une base légale avant son déploiement en Suisse. Le journal détaille interrogations techniques et politiques autour de l’application DP-3T développée notamment par l'EPFL et l'ETHZ et privilégiée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). "Léman Bleu TV" consacre également un sujet à DP-3T.

Grâce à un traitement particulier du textile, le masque développé par une équipe de l'EPFL et l'ETHZ tue les virus lorsqu'ils entrent en contact avec lui. Au micro de l'émission "CQFD" de "RTS La 1ère", Thierry Pelet, collaborateur scientifique à l'EPFL explique le fonctionnement de ce masque.

L'EPFL participera à la construction du Square Kilometre Array (SKA), le plus grand radiotélescope jamais élaboré, qui devrait permettre d'observer des objets célestes jusque-là invisibles et percer certains des mystères les plus ténébreux de l'Univers. A voir sur "RTS"

Au sein du laboratoire de sociologie urbaine de l'EPFL, le bureau Mobil'homme vient de lancer une étude internationale à propos des impacts de la crise sur notre mobilité. L'étude courra jusqu'à la fin du confinement, mais les chercheurs recontacteront ceux qui l'acceptent en automne, indique "Le Temps" dans un article consacré aux changements possibles dans nos habitudes et nos relations aux autres. Interrogé par "Swissinfo", Vincent Kaufmann, professeur associé de sociologie urbaine et d'analyse des mobilités à l'EPFL apporte également son expertise sur le sujet.

Une trentaine de chercheurs romands et alémaniques de l'Empa, de l'EPFL, de l'ETHZ, ainsi que du laboratoire de Spiez sont réunis au sein du projet multidisciplinaire ReMask pour éviter une pénurie de masques de protection face au coronavirus. A lire dans "Le Temps".

Paola Vigano, architecte, urbaniste et professeure à lʹEPFL est invitée par l'émission "Naviguons à vue" de "RTS La 1ère". Elle y parle de lʹadaptation des villes pour une transition écologique.

L'importance cruciale de rendre l'intelligence artificielle (IA) robustement bénéfique, c'est le thème de l'ouvrage "Le fabuleux chantier". Pour en parler, l'émission "CQFD" de "RTS La 1ère" a reçu ses deux auteurs, El Mahdi El Mhamdi, chercheur à l'EPFL et Lê Nguyen Hoang, collaborateur scientifique à l'EPFL, mathématicien et médiateur scientifique.

28 avril 2020

Comment fonctionnent les masques, les règles de distance et la surveillance numérique? Les distances recommandées sont légèrement différentes d'un pays à l'autre, mais sont basées sur le même principe. En prévision d'un risque de deuxième vague, les mesures de protection sont importantes. Marcel Salathé, épidémiologiste à l'EPFL, était interrogé à ce propos par la SRF.

Erwan Morellec, professeur de finance à l'EPFL, détaille la problématique des crédits-relais d'un point de vue scientifique. Pour lui, tous les éléments montrent qu'augmenter le niveau d'endettement des entreprises a de nombreux effets négatifs. La Confédération devrait donc accepter d'effacer en partie ces nouvelles dettes et prendre en charge plus largement les coûts de la crise.

Un article de la NZZ parle de l'approche décentralisée du traçage de proximité, une solution envisagée par le gouvernement suisse. Heidi News se penche sur les droits de l'homme, afin que les personnes téléchargeant les applications soient certaines que les gouvernements respectent leur vie privée.

Pour répondre aux besoins de la Suisse en matériaux de protection, des chercheurs de l'Empa, de l'ETHZ, de l'EPFL et du laboratoire Spiez ont lancé le projet «Re-Mask» avec un grand nombre de partenaires des secteurs de la santé et de l'industrie.

27 avril 2020

Nicolò Ferrari, vice-président d'AGEPoly, et Pierre Vandergheynst, vice-président pour l'Education à l'EPFL étaient les invités de l'émission Forum de la 1ère. Ensemble, ils évoquent les inquiétudes des étudiantes et étudiants quant aux examens de fin de semestre et les solutions proposées par l'EPFL.

Les chercheurs du groupe REHAssist de l’EPFL ont adapté l'exosquelette TWIICE pour créer WIITE, qui permet à une personne atteinte d'une lésion complète de la moelle épinière de faire de la randonnée à ski.

Andrea Rinaldo, responsable du Laboratoire d'écohydrologie (ECHO) de l’EPFL et des scientifiques venant de l’Ecole polytechnique de Milan, de l’Université de Ca' Foscari de Venise, de l'Université de Zurich et de l'Université de Padoue ont modélisé les effets de mesures de confinement et les changements de comportement social imposés en Italie pour lutter contre le Coronavirus. Les données indiquent qu’en mars, la contagion avait déjà diminué de 45 %. Ce modèle va permettre d’analyser les futurs scénarios possibles.

Le centre LEARN de l'EPFL a collaboré avec l'équipe d'Edit Change Management et le psychiatre Serge Tisseron sur une série de trois histoires dans lesquelles Oscar et Zoé, les deux héros, sont confrontés aux défis du confinement. L'émission Antivirus de la RTS (17'00) en fait mention.

Alors qu'elles sont en plein développement de masques de protection antipollution, deux start-up vaudoises lancent un produit dérivé pour lutter contre la propagation du coronavirus. L'une d'elles, Helvitek Labs a été co-fondée par Théo-Tim Denisart, diplômé de l'EPFL, et est basée à l'EPFL Innovation Park.

Les scénarios de sortie de crise économique changent de direction. Aujourd’hui, il semble que l'on soit plutôt sur un retour lent au sentier de croissance initial (trajectoire en L), plutôt que sur une trajectoire rapide en V grâce à un effet de rattrapage. Selon Jean-Pierre Danthine, professeur d’économie à l’EPFL, ce scénario touche également le domaine culturel et sportif.

Le Matin Dimanche dresse le portrait de la bise, à l'heure où les mesures de distanciation sont d'actualité. Cette manière de se dire bonjour survivra-t-elle au Covid-19? Maxime Felder, collaborateur scientifique au Laboratoire de sociologie urbaine de l'EPFL, n’exclut pas la possibilité que certaines personnes renoncent à se faire la bise mais ne croit pas à un changement radical de ces habitudes.

Michael Hengartner, président du Conseil des EPF, regrette qu'il n'y ait pas de consensus national en ce qui concerne la tenue des examens de fin d'année.

Des scientifiques de l’EPFL ont décelé un mécanisme clé que les cellules tumorales utilisent pour profiter du système immunitaire et éviter d’être détectées. Cibler ce mécanisme constitue une nouvelle stratégie thérapeutique pour lutter contre des cancers tels que les lymphomes non hodgkiniens.

Swissinfo dresse le portrait de Francesco Mondada, Directeur du Centre LEARN. Il a notamment développé le robot éducatif sur roues Thymio, qui permet d'explorer l'interaction entre l'humain et la machine et d'acquérir des compétences de base en programmation.

Alors qu'en Suisse, près de 600 000 personnes vivent dans la pauvreté et nombre d’entre elles habitent dans des logements qui ne sont pas adaptés, Luca Pattaroni (Laboratoire de sociologie urbaine de l'EPFL) revient sur la notion de politique sociale du logement.

24 avril 2020

"24 Heures" et "La Côte" parlent de TWIICE, un exosquelette d’aide à la marche transformé pour permettre le ski de randonnée.

D'après un sondage, deux tiers des Suisses seraient prêts à utiliser l'application destinée à tracer les porteurs du coronavirus, développée par l'EPFL et l'ETHZ.

"Le Temps" publie un article sur les difficultés financières de certains étudiants en raison du Coronavirus. Il rappelle que l'EPFL et d'autres universités proposent des aides d'urgence pour ces étudiants.

Des chercheurs de l'EMPA, de l'EPFL et de l'ETHZ travaillent sur un projet de masques réutilisables. Le "St. Galler Tagblatt" et Radio Bern en ont parlé.

Science Business publie un article sur les engagements financiers des gouvernements dont va dépendre la résilience des écosystèmes d'innovation européens. L'amorce de déconfinement à l'EPFL est mentionné et Andreas Mortensen est cité.

Un projet européen d'application pour tracer les malades du Coronavirus, auquel l'EPFL participait, a fait l'objet de dissensions internes. L'EPFL s'est tournée aujourd'hui vers une solution développée avec l'ETHZ et qui protège la vie privée. Rachid Guerraoui, professeur de l'EPFL, en parle dans "Maroc-Hebdo" et "Le Monde" fait un point de la situation.

Mashable publie une vidéo sur les Roombots, ces robots modulaires auto-reconfigurables en développement à l'EPFL. Ils s'assemblent sous diverses formes qui ressemblent à des meubles et ont la capacité de manipuler, saisir et déplacer des objets statiques.

23 avril 2020

Télédétection, intelligence artificielle et robotique se conjuguent de plus en plus souvent pour améliorer la gestion des exploitations agricoles. Plusieurs start-up sont actives dans ce domaine, comme Gamaya, une spin-off de l’EPFL. A lire dans plusieurs langues sur le site de "Swissinfo"

Pour mieux comprendre l'impact du Covid-19 sur le moral des Suisses, l'UNIL, l'EPFL et l'IDIAP ont lancé une vaste recherche citoyenne. Le "Journal de 12h30", sur "RTS La 1ère", a interviewé à ce sujet Garance Clément, collaboratrice scientifique au Laboratoire de sociologie urbaine de l’EPFL.

A l’aide d’un adaptateur en plastique muni d’un filtre antiviral et antibactérien se fixant à la place du tuba, le masque de plongée de la société Decathlon est transformé en équipement de protection pour les soignants. Le site "Heidi.news" mentionne la participation de l'EPFL à ce projet.

L'émission "Forum" sur "RTS La 1ère" s'est intéressée à un jeu vidéo baptisé "Save the city", dont le but est de simuler une pandémie et de tester des mesures sanitaires, et a interviewé l'un de ses concepteurs, Tom de Geus, chercheur au Laboratoire de physique des systèmes complexes à l'EPFL en physique.

Utilisant les principes de Minecraft, un nouveau jeu vidéo conçu par une équipe de l’EPFL pour apprendre les maths est disponible en téléchargement en ligne. "Popular Mechanics" en parle.

22 avril 2020

Le Square Kilometre Array, ou SKA, sera le plus grand radiotélescope jamais construit. Grâce à cet ambitieux projet, certaines des énigmes de l’Univers pourront trouver des réponses. Début avril 2020, l’EPFL en est devenue membre et y coordonnera la contribution de la communauté scientifique suisse. A lire dans "Le Temps".

Dans une interview reprise dans de nombreux journaux de Suisse alémanique, Marcel Salathé revient sur l'importance de la protection des données et de la vie privée dans les applications de tracing. Pour rappel, les chercheurs de l'EPFL et de l'ETH se sont désolidarisés du projet européen baptisé PEPP-PT, en faveur d'un projet commun DP-3T qui offre plus de transparence.

Selon une modélisation, 5,7% de la population française a été infectée par le coronavirus. Le taux d'immunité de 50 à 70% nécessaire à protéger la population est encore loin. Faut-il accélérer le déconfinement ? Est-ce que les réouvertures des écoles peuvent contribuer à renforcer l'immunité de la population? Le professeur Didier Trono de l'EPFL répond à ces questions sur "RTS La 1ère".

Les universités de Fribourg et du Tessin décident une fin de semestre sans cours ni examens en auditoire. Dans les universités de Genève, Lausanne et Neuchâtel les rectorats n'ont pas encore tranché. Quant à l'EPFL, les examens prévus en juin seront déplacés au mois d'août. A écouter sur "RTS La 1ère".

Le Centre LEARN de l'EPFL, en collaboration une équipe d'Edit Change Management et le psychiatre Serge Tisseron, a travaillé sur une trilogie d'histoire destinée aux familles et aux écoles. Le but est d'aider parents et enseignants à parler du monde numérique avec les enfants du niveau primaire mais aussi de la situation du confinement, des manques et des frustrations générés par cette situation exceptionnelle. Ces histoires sont disponibles gratuitement en ligne.

"Schaffhauser Nachrichten" publie dans ses pages un tweet de Marcel Salathé. Le professeur de l'EPFL y salue la "brillante coopération" de l'ETHZ et l'EPFL dans le développement de l'application de tracing DP-3T. «Comme au football, nous nous disputons dans la vie de tous les jours les prix les plus convoités (talents, argent, etc.) - mais au fond, nous sommes une équipe !».

Utilisant le célèbre jeu Minecraft, un nouveau jeu vidéo présente le concept des cycles eulériens. Conçu par des mathématiciennes et des mathématiciens de l’EPFL, il est disponible en téléchargement en ligne. Plusieurs médias spécialisés ont repris la nouvelle.