Revues de presse

16 avril 2013

Professeur au Laboratoire de communications audiovisuelles de l'EPFL, Martin Vetterli est également, depuis le début de l'année, le nouveau président du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). A ce titre, il expose ses priorités dans la "NZZ". Encourager les jeunes talents et maintenir l'attractivité de la Suisse en font partie.

07 janvier 2013

Martin Vetterli, professeur à l’EPFL et, dès janvier 2013, président du Conseil national de la recherche (FNS), a livré ses réflexions sur le développement des cours en ligne et la révolution qu'ils représentent, dans un article paru dans "L'Hebdo".

04 janvier 2013

Depuis le 1er janvier 2013, Martin Vetterli, professeur au Laboratoire de communications audiovisuelles de l'EPFL, est le nouveau président du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). La chaîne de radio alémanique "SRF 4" dresse son portrait.

21 décembre 2012

Dans un article consacré à Dieter Imboden, président sortant du Fonds national suisse de la recherche (FNS), la "NZZ" rappelle que son successeur a été nommé en la personne de Martin Vetterli, professeur au Laboratoire de communication audiovisuelle et doyen de la Faculté Informatique et communication de l'EPFL.

22 novembre 2012

Avec la nouvelle série "Les mots de l'actu", le site internet de 24 Heures décortique les termes sur lesquels les lecteurs peuvent parfois buter. Martin Vetterli, doyen de la faculté Informatique et Communications, explique "Algorithme" et "Cloud".

15 octobre 2012

Martin Vetterli, doyen de la Faculté informatique et communication, était sur les ondes de Lausanne FM jeudi à 8h pour parler des cours en ligne sur era.org. Il mentionnait par exemple que pas moins de 45'000 personnes suivent le cours de Martin Odersky sur Scala.

20 septembre 2012

Les cours online mettront la pression sur les cours traditionnels. C'est en tout cas l'avis de Martin Vetterli, doyen de la faculté Informatique et Communications à l'EPFL. Son interview, à 58 minutes, dans le journal de Couleur 3. Il est invité également par l'émission On en parle. Cette révolution académique relatée aussi dans 24 Heures.

08 mars 2012

L'Hebdo brosse le portrait de Martin Vetterli, actuel doyen de la faculté Informatique et communications, nommé président du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS).

05 mars 2012

"Le Matin dimanche", "L'Express" et la "NZZ" reviennent sur la nomination de Martin Vetterli, doyen de la Faculté IC, à la tête du Fonds national.

03 janvier 2012

2012 est le centenaire de la naissance d'Alan Turing."Le Temps" brosse le portrait du père des ordinateurs, dont il a posé les bases théoriques en 1936. Martin Vetterli, doyen de la Faculté IC et Yves Bolognini, fondateur du Musée Bolo de l'histoire de l'informatique apportent leurs éclairages.

26 août 2011

La Liberté consacre un article au cofondateur d'Apple, résume sa carrière en trois photos et donne la parole à Martin Vetterli, doyen de la Faculté informatique et communications à l'EPFL.

16 juin 2011

Le doyen de la faculté Informatique & Communications, Martin Vetterli, observe que l'Europe n'a pas pris la place qu'elle mérite dans le monde tissé par la toile, le Web, "miroir du monde réel". Il signe une chronique dans l'Hebdo.

18 mars 2008

Le groupe Qualcomm, spécialiste de la communication sans fil, a racheté cinq brevets déposés par le Laboratoire de communication audiovisuelle de l'EPFL, dirigé par Martin Vetterli. Ce professeur, qui est également vice-président de l'Ecole, a développé des algorithmes permettant d'obtenir des objets numériques de meilleure qualité en leur conférant la précision d'un signal analogique. La société américaine les utilisera notamment pour améliorer la résolution des appareils photo intégrés aux téléphones mobiles, ainsi que pour le développement d'un service de géolocalisation sans GPS. A lire dans "Le Temps".

14 janvier 2008

Le groupe Qualcomm, spécialiste de la communication sans fil, a racheté cinq brevets déposés par le Laboratoire de communication audiovisuelle de l'EPFL, dirigé par Martin Vetterli. Ce professeur, qui est également vice-président de l'Ecole, a développé des algorithmes qui permettent d'obtenir des objets numériques de meilleure qualité en leur conférant la précision d'un signal analogique. La société américaine les utilisera notamment pour la résolution des appareils photo des téléphones mobiles, ainsi que pour le développement d'un service de géolocalisation sans GPS. A lire dans "Le Temps".

24 janvier 2007

Après l'Inde, la Chine? Selon une étude publiée par un institut britannique, l'Empire du Milieu est promis à devenir la première puissance scientifique mondiale d'ici 2050. Pas étonnant donc que des groupes industriels et commerciaux occidentaux commencent à investir à tout-va. L'EPFL n'est pas en reste, elle qui a annoncé un renforcement de sa collaboration avec l'Université de Tsinghua, institut de technologie chinois des plus réputés. Martin Vetterli, vice-président pour les relations internationales, fournit toutes les explications sur ce partenariat à la "Radio suisse romande".