Revues de presse

20 février 2024

Martin Vetterli accorde une heure d’entretien à Swissquote Magazine, afin de partager ses craintes face aux coupes budgétaires de la Confédération. Le président de l'EPFL rappelle que l'excellence en matière d’éducation, de recherche et d’innovation est le fruit de cinquante années d’investissements. Il est également question, entre autres, du programme européen Horizon et des bourses qui ne sont plus allouées par l'Europe.

13 février 2024

À Berne, la tension est à la hauteur des montants débattus, car le déficit structurel de la Suisse est de 2 à 3 milliards. La ministre des finances, Karin Keller-Sutter, veut réduire le déficit autant que possible, mais certains secteurs pourraient être plus touchés que d'autres. Le président de l'EPFL, Martin Vetterli, qui s'est opposé au premier train de mesures, craint une seconde coupe en plus des 100 millions déjà annoncés. Celle-ci amputerait le budget de fonctionnement 2025 - 2028.

12 février 2024

La Confédération veut économiser 100 millions de francs au sein des Écoles polytechniques fédérales. Les présidents des deux institutions rappellent quelles seraient les conséquences. Dans une longue interview au Temps, le président de l'EPFL Martin Vetterli détaille les enjeux de cette coupe pour l'EPFL, la formation, la recherche, l'innovation ou la place de la Suisse.

05 février 2024

Les sociétés innovantes comme la Suisse ont besoin de la recherche scientifique. Mais pour que la science soit efficace, elle a besoin de la confiance des citoyennes et des citoyens, soulignent les spécialistes en sciences de la communication Mike Schäfer et Julia Metag. Ils mentionnent le président de l'EPFL Martin Vetterli, qui rappelle que la confiance est élevée dans notre pays.

31 janvier 2024

Cette décision préliminaire pour le budget 2025 est vivement critiquée par Martin Vetterli, président de l'EFL. "Nous ne parlons pas simplement de recherche. Mais d'investissements dans des emplois à forte valeur ajoutée, dont l'économie suisse est tributaire". Il ne s'agit pas moins que de "l'avenir du pays".

30 janvier 2024

Une baisse de la contribution de la Confédération qui inquiète Martin Vetterli, président de l'EPFL car, explique-t-il, les réserves des écoles sont déjà engagées, notamment dans les infrastructures ou les projets de construction. Une planification de réserve qui sera "à sec" en 2030. Pour le président ces coupes budgétaires c'est aussi "voir petit et rater les grands virages, une erreur pour le pays."

19 janvier 2024

Pour beaucoup, ce sont des boites noires. Pour remédier à ce problème, il est nécessaire de créer de la confiance en développant une IA transparente, fiable et qui profite à la société dans son ensemble. C'est notamment l'objectif de Swiss AI, une initiative commune à l'EPFL et l'ETHZ lancée en décembre 2023, et du Réseau international de calcul et d'IA (ICAIN), lancé cette semaine depuis la "Davos AI House". L'EPFL y était représentée notamment avec son labyrinthe de deepfakes. Les explications de Martin Vetterli, président de l'EPFL, et d'Antoine Bosselut, directeur du Laboratoire du traitement du langage naturel à l'EPFL.

09 janvier 2024

Dans l'émission Eco talk de la SRF1, le Conseiller fédéral Guy Parmelin confie s'attendre à une année exigeante en Suisse. Il est important que le pays puisse à nouveau participer à Horizon Europe, le programme-cadre de l'UE pour la recherche et l'innovation. À 31', Martin Vetterli, président de l'EPFL, était interviewé sur ce sujet au Swiss Economic Forum en juin 2022. Il s’inquiétait de l'impact de la délocalisation des start-up suisses.

08 janvier 2024

Comme en 2023, l'intelligence artificielle risque bien de faire les grands titres des médias en 2024. Faut-il la craindre pour autant? Dans une interview à l'Illustré, le président de l'EPFL Martin Vetterli invite à garder "un esprit critique" à l'égard de l'IA. Le Matin Dimanche a posé la question à Johan Rochel, chargé d'enseignement en éthique et intelligence artificielle et à Rachid Guerraoui, professeur au Laboratoire de calcul distribué. Le Temps a interrogé plusieurs experts et expertes, dont la doctorante Marine Cauz, afin de lister les "super-pouvoirs" de l'IA. De leur côté, les EPF contribuent à positionner la Suisse en leader d'une IA fiable. renforçant ainsi les collaborations avec les grandes entreprises telles que Microsoft.

18 décembre 2023

La Suisse a décidé de reprendre les négociations avec l'UE. Le paquet prévoit un accord sur la participation de la Suisse aux programmes de recherche et de formation européens, qui pourrait être formalisé en 2025. Si c'est une excellente nouvelle pour le président de l'EPFL Martin Vetterli, il se montre prudent et attentif, car "la science et la recherche sont souvent les domaines sacrifiés sur l'autel de la politique."

22 novembre 2023

Un rapport paru ce lundi recommande de revoir la place du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) dans sa relation avec les universités, tout en renforçant sa viabilité financière pour mieux retenir les meilleurs chercheuses et chercheurs. Le rapport, commandé par le Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur, est le fruit d'un comité d'évaluation de seize experts de dix nationalités, dirigé par Martin Vetterli, président de l'EPFL.

01 novembre 2023

La 19ème édition du Forum des 100 a eu lieu hier au SwissTech Convention Center avec pour thème: "La Suisse de demain". Les invités ont débattu de questions essentielles à l'avenir de la Suisse, quelle économie, technologie, politique, culture?" À l'initiative du journal "Le Temps", une vingtaine d'oratrices et d'orateurs se sont exprimés dont Martin Vetterli, président de l'EPFL et Rachid Guerraoui, Informaticien et professeur à la Faculté informatique et communications de l'EPFL.

23 juin 2023

On le sait, l'intelligence artificielle divise et échauffe les esprits. Le "Blick" fait un tour d'horizon des opinions de ceux qui connaissent de près la technologie, dont Martin Vetterli, président de l'EPFL.

19 juin 2023

Le président de l'EPFL Martin Vetterli réagit à l'adoption de la Loi climat, dimanche dans les urnes. Il rappelle notamment le rôle des chercheuses et chercheurs d'informer la société sur les connaissances scientifiques et la capacité de la science à déterminer ce qui est vrai et ne l'est pas, en l'occurrence le réchauffement climatique. Swissinfo cite pour sa part une étude de l'EPFL qui montre que l'on pourrait atteindre la neutralité carbone en 2050.

05 juin 2023

En 2025, un nouveau président ou une nouvelle présidente succèdera à Martin Vetterli à la tête de l'EPFL. Une mission pleine de défis, notamment à cause de l'exclusion de la Suisse des programmes européens.